05 56 89 92 00
05 56 75 23 80
Total HT :

Nos produits

Comment bien protéger sa pompe à eau électrique ?

Vous venez d’acquérir une pompe pour votre jardin, une pompe de piscine ou une pompe vide-cave ? Découvrez quelques conseils pour bien protéger votre pompe et la maintenir opérationnelle le plus longtemps possible.

Quels sont les dangers pour votre pompe électrique ?

  • Les problèmes électriques : comme tout appareil électrique, la pompe peut subir des surtensions, surcharges, courts-circuits, baisses ou manques de tension, blocages moteur…
  • Le manque d'eau : une pompe ne doit surtout pas se mettre en marche si le niveau d’eau est trop bas. Si elle démarre alors qu’il n’y a pas une quantité d’eau suffisante, elle risque d’être grandement endommagée.
  • Le gel et les intempéries : une pompe placée en extérieure subit les aléas de la météo. Le gel est particulièrement dangereux pour votre pompe car si l’eau présente dans le circuit hydraulique de votre pompe gèle, son volume sera plus important qu’à l’état liquide et peut entraîner des dommages irréversibles à tout votre système de distribution (canalisations fissurées, cuve éclatée…). Et les intempéries provoquent souvent l’inondation du local technique de la pompe.
  • Les grosses particules présentes dans l’eau : en fonction du type d’eau pompée, la granulométrie de l’eau sera plus ou moins importante. Les eaux usées, les eaux chargées ou encore les eaux de chantier sont composées de particules de grandes tailles qui peuvent être fatales à votre pompe si elles sont aspirées.
pompe de relevage

Les solutions pour protéger votre pompe

Protection de la pompe contre les particules présentes dans l’eau

filtre à cartouche pour pompe
  • Préfiltre : il s’agit d’un dispositif que l’on vient placer avant la pompe pour filtrer en aval les plus grosses impuretés. On le retrouve parfois directement intégré dans la pompe, comme dans les pompes de piscine par exemple. Il permet de protéger l’aspiration en créant une première barrière contre les éléments les plus dangereux présents dans l’eau.
  • Filtre : il s’agit d’un dispositif qui se place après la pompe, afin de fournir une eau propre, libérée de ses impuretés. Il existe plusieurs types de filtres : filtres à sable, filtres à cartouches, filtres à diatomées… Les filtres à cartouche disposent par exemple d’une très bonne qualité de filtration, d’un encombrement réduit et d’un coût très abordable. Ils doivent cependant être nettoyés et changés régulièrement (ces filtres ont une durée de vie limitée).

Protection de la pompe contre le gel et les intempéries

Pour protéger votre pompe contre le gel, mieux vaut l’installer dans un local isolé ou l’enterrer dans le jardin. Elle sera ainsi à l’abri tout l’hiver, pour être réutilisée dès le retour des beaux jours.

Protection contre les problèmes électriques

Une protection thermique doit être assurée contre les surcharges grâce à un disjoncteur. Chaque moteur doit être protégé par un disjoncteur magnétothermique : si vous utilisez un robot de piscine, deux disjoncteurs seront donc à prévoir (un pour la pompe et un pour le robot).

Protection de la pompe contre le démarrage à sec

Les coffrets de protection (aussi appelé coffrets à manque d’eau) permettent de surveiller le niveau d’eau et d’indiquer à la pompe si elle peut ou non s’enclencher. Le démarrage à sec peut très fortement endommager votre pompe, et ce type de dispositif vous permet d’éviter la mise en marche de la pompe si la présence d’eau n’est pas suffisante.

coffret de commande et protection pour pompe