Tél. : 05 56 89 92 00
Fax : 05 56 75 23 80
COMMANDE EN LIGNE
Total HT : 0
 

Cavitation et NPSH 23/05/2011 Du point de vue physique, le NPSH indique la pression absolue qu'il doit y avoir à l'entrée de la pompe pour éviter les phénomènes de cavitation.

Le NPSH est un paramètre qui indique ‘’l'incapacité’’ de la pompe à créer le vide absolu, ou l'incapacité de toutes les pompes centrifuges à aspirer à une hauteur égale ou supérieure à 10,33 m (qui correspond généralement à la valeur de la pression atmosphérique au niveau de la mer, ou bien 760mm de colonne de mercure).

Quand une pompe essaye d'aspirer une quantité de liquide d'une profondeur supérieure à celle consentie par ses caractéristiques, le phénomène de la cavitation a lieu : la turbine interrompt la veine liquide et, par conséquent, des petites bulles de vapeur se forment. Ces bulles implosent peu après leur formation, en produisant un bruit similaire à un martèlement métallique et en causant des dommages sérieux aux parties hydrauliques de la pompe.

Il est donc facile se méprendre et de confondre le phénomène de cavitation avec une érosion liée à la qualité du matériau de la turbine car celle-ci dans les cas extrême présente l’aspect de la dentelle.

Si vous rencontrez ce cas, vous devez systématiquement remettre en cause l’étude de l’installation et donc le choix de la pompe. Chaque fabricant est en mesure de vous fournir cette courbe NPSH, pour chacune de ses pompes.
 

Retour